Docteur Gilbert DAVID

Angiologie - Chirurgie Vasculaire

Interventions
Angiologie
Vasculaire

Syndrôme de traversée thoraco-brachiale

De quoi s’agit-il ?

Il existe un espace réduit derrière la clavicule. Les vaisseaux sanguins et les nerfs du bras sont localisés dans cet espace.
Le syndrome de la traversée thoraco-brachiale est la présence de symptômes au niveau du membre supérieur en rapport avec la compression de ces éléments dans cet espace.
Il existe trois types de syndrome :
- Dans 95% des cas, c’est la compression neurologique
- Dans 3 à 4%, c’est la compression de la veine sous-clavière avec thrombose
- Dans 1% des cas, il s’agit d’une compression artérielle. Le plus souvent, cette compression présente des anomalies osseuses (côtes cervicales ou anomalie de la 1ère côte) et/ou ligamentaires.

Les symptômes ?

Cela dépend de la structure qui est comprimée.
La symptomatologie neurologique est parfois vague mais avec douleurs et fourmillements à la face interne du bras, de l’avant-bras et de la main. Quelques fois, douleurs latéro-cervicales, voire maux de tête.
Les signes veineux comportent un œdème, une douleur de tout le membre supérieur et une cyanose.
Les signes artériels comportent des douleurs, crampes, sensation de froid, pâleur de la main.
Tous ces signes apparaissent lors de la mobilisation.

Quelle en sont les causes ?

- Le syndrome de la traversée thoraco-brachiale neurologique est souvent en rapport avec un traumatisme du rachis même minime (coup du lapin, chute sur le sol) quelques fois en rapport aussi avec des actes répétés.
- Dans le syndrome veineux, les efforts répétés et maintenus dans des positions, peuvent déclencher des complications.
- Dans le syndrome artériel, il existe fréquemment des anomalies osseuses comprimant l’artère sous-clavière. Cette dernière peut développer un anévrysme avec formation de caillot qui peut migrer dans la main. Des signes tels que douleurs dans la main avec froid, engourdissement, décoloration.
Cela impose de contacter un médecin en urgence.

Le diagnostic de syndrome de la traversée thoraco-brachiale

Le diagnostic du syndrome de la traversée thoraco-brachiale peut être complexe.
Après une interrogation et examen clinique approprié, il peut être demandé des examens plus approfondis (écho doppler, radiographie standard ou opacifiée, électromyogramme, etc..).

Quel est le traitement ?

Tout dépend du type de syndrome de la traversée thoraco-brachiale :
- Dans le cas du syndrome neurologique, le traitement est initialement conservateur. Cela est essentiel.
Des règles de vie ont pour but d’éviter des circonstances contraignantes dans le défilé (éviter le port d’objet lourd, un travail soutenu les bras en l’air, un effort en hyper adduction extrême.

Des médications symptomatiques peuvent être proposées.

Un traitement physiothérapique est fondamental : la Rééducation de « Peet »:

Le plus souvent, si les signes sont pris au début, l’amélioration est très nette avec les traitements suscités.

Si par contre, il existe une aggravation, il peut être discuté un traitement plus agressif.
Il s’agit d’une décompression de la traversée thoraco-brachiale (le plus souvent, résection de la première côte).

La chirurgie dans cette partie du corps n’est pas sans danger. Il existe des multiples éléments qui peuvent être touchés.
De grandes études ont montré que 70 % des patients sont satisfaits après l’acte chirurgical s’il a été décidé. Par contre, 30% ne sont pas améliorés, voire aggravés.

De ces faits, le traitement initial doit être conservateur.

- Le syndrome veineux ne doit pas être traité par physiothérapie. Il existe un caillot qui doit être initialement détruit autant que faire se peut par thrombolyse et/ou avec des anti-coagulants.

Quelques fois, on ouvre la veine chirurgicalement.

Il sera recommandé de traiter ce problème veineux et secondairement par la chirurgie.

Pour quelques cas plus complexes sont proposés angioplastie, et traitement chirurgical de la sténose veineuse.

- Le syndrome artériel compliqué de problèmes artériels (anévrysme sera traité par greffe veineuse - veine d’une autre partie du corps) associés à l’élargissement de l’espace thoraco-brachial dans le même temps.


Le syndrome de la traversée est un large éventail de maladies, et le traitement dépend du type de retentissement.

Vous pouvez améliorer votre rétablissement en respectant des règles d’hygiène de vie, avec notamment perte de poids.

Quoiqu’il en soit, le chirurgien vasculaire vous précisera toutes les recommandations.

Documents à télécharger (PDF) :